Notre terrarium, de type tropical, peut accepter une multitude de plantes. Personnellement je pense que « LA » plante par excellence est la broméliacée, autour de laquelle devraient s’agencer toutes les autres. La raison première viens du fait que les Dendrobates utilisent cette plante un peu comme un building d’appartements, où chaque feuille acceuille généralement une grenouille le soir venu…

P1040270

Dans notre cas, n’oublions pas que les plantes n’ont pas qu’un aspect visuel agréable, elles sont là pour augmenter le niveau d’humidité dans le bac. Dès lors, dans mon terrarium par exemple, toutes les autres plantes « tournent » autour de cette broméliacée; elle en devient même la pièce maîtresse avec laquelle il faudra composer. Dans cette petite jungle reconstituée, il est judicieux, mais pas obligatoire, de mettre des plantes qui proviennent des régions d’où proviennent nos Anoures. De la sphaigne vivante constitue, dans mon cas, la dernière tranche du substrat, surtout de par sa capacité à retenir l’humidité et par sa douceur qui permet à nos nouilles d’y marcher sans s’écorcher. La multiplicité de la flore tropicale permet également à ce que les amphibiens puisse s’y cacher quand bon leur semble, ce qui réduit considérablement le stress (qui provoque entre autre une perte d’appétit…). Surtout chez les juvéniles, le stress peut être fatal, ou du moins déclencher des maladies, raison pour laquelle (entre autre) on évitera de les manipuler sans raison ou encore d’ouvrir le bac intempestivement. J’ai remarqué que les Dendrobates Azuréus et Leucomélas supportent beaucoup mieux un transfert de bac ou un voyage (pour l’achat par exemple) s’ils sont en groupe. Pour toutes les autres plantes, ce n’est qu’une question de goûts et de couleurs. Je ne vais pas référencier ici les milliers d’espèces et de sortes différentes, qui sont à multiplier à l’infini avec leurs hybrides… Dans cet article je vais plutôt privilégier une certaine « cohérence régionale ».

P1040319

Un petit apparté concernant les plantes carnivores, qui, bien qu’aillant leur place dans le terrarium, ne sont pas toujours évidentes à tenir pour les raisons suivantes: elles ne supportent pas la brumisation directe sur leur feuillage (du moins les Dionéa et les Sarracénia que j’ai essayé), elles n’apprécient pas un substrat autre qu’acide (tourbe blonde par exemple est un bon choix), elles n’aiment pas avoir les « pieds » dans l’eau, et bien souvent à partir du mois de Septembre on ne leur procurera de l’eau que par le dessus du pot et non plus par le dessous.

Dans la nature, les dionées sont confrontées à des étés chauds (jusqu’à environ 35 °C) et des hivers plutôt rudes (jusqu’à -10 °C). Son cycle de vie est donc calqué sur les conditions environnementales. Les arrosages doivent être fortement diminués en hiver (ils doivent juste maintenir le substrat humide) car la plante ralentit très fortement sa croissance et peut même l’arrêter si les conditions sont trop mauvaises. Si ce cycle n’est pas respecté la plante risque de s’épuiser et peut en mourir après 3 ou 4 ans à ce rythme. Ce « stress d’hiver » est important pour la plante car il permet également d’induire la floraison dès la reprise normale des soins. Vous le voyez, beaucoups de plantes carnivores existent mais peu trouvent leur place dans un terrarium de taille normale avec des grenouilles qui vivent avec un climat plutôt constant toute l’année. Pour compliquer un peu le tout, prenons l’exemple de la Néphentes:

Là aussi, les besoins diffèrent en fonction des espèces :

  • Les Népenthes de basse altitude nécessitent une température minimum d’environ 18°C, ainsi qu’une hygrométrie proche de 100 %.

  • Les Népenthes de haute altitude, le Drosera et les Utriculaires sont moins exigeants et s’accommodent à une température minimum gravitant autour de 13°C. Comme vous l’avez compris, seules certaines espèces bien précises peuvent trouver leur place dans un terrarium tropical habité par nos Dendrobates car les séances de pluie (brumisation) ne sont que peu appréciées d’une majorité de plantes. Bref, il faut choisir des plantes aux besoins identiques ! !

  • Les plantes idéales sont donc les Nepenthes, certaines Droseras, Utriculaires et Pinguiculas, et là encore, il faut bien étudier chaque fiche afin de voir si elles n’ont pas besoin d’hiverner ou qu’elles aient besoin de plus ou moins d’humidité à un certain moment de l’année, ce qui rentrera obligatoirement en conflit avec la tendance plutôt constance en T° et en humidité d’un terra pour Dendrobates.

Exemples

  • Plantes pour terrarium tropical

    • Pinguicula : P. primuliflora, P. emarginata, etc.

    • Drosera D. prolifera, D. adelae, D. burmannii, D. affinis, etc.

    • Nepenthes lowland : N. ampullaria, N. rafflesiana, N. gracilis, N. bellii, etc.

Je ne m’attarderai pas plus longtemps sur les plantes carnivores.

N.B: il est possible de mettre des espèces qui ont d’autres besoins, mais alors on les y place en pot que l’on enlèvera en hiver par exemple pour les mettre dans un autre endroit.

Concernant les orchidées, plante on le sait plutôt difficile à tenir, voici une liste non exhaustive de petites orchidées pour climat chaud et humide:

Plantes d’ombres                        Plantes bonne luminosité
– Phalaenopsis parishii –           Psygmorchis pusilla
– Phalaenopsis loobbii –            Podangis dactyloceras
– Paphiopedilum thaianum –   Pteroceras semiteretifolian
– Bulbophyllum pardalotum    Cattleya aclandiae
– Schoenorchis fragrans

Plantes mi-ombres

– Oncidium nanum
– Cischweinfia dasyandra – Bulbophyllum smitinandii
– Bulbophyllum lasiochilum
– Bulbophyllum ecornutum
– Anesiella philippinensis
– Ornithocephalus bicornis

Il est facile de disposer les petites orchidées qui nécessitent une mi-ombre ou ombre en les déplaçant dans le bac près ou devant une fougère qui possède un port plus haut par exemple, voir juste derrière une grosse broméliacée.

Le principe appliqué par nos amis qui pratiquent l’aquascaping ou terrascaping est toujours en vigueur, à savoir que les ports hauts sont mis en arrière du plan, les petites devant.

Pour toutes les autres plantes, je vous invite à faire votre choix sur les très bons sites de VPC, comme

http://www.shop.schwerter-orchideenzucht.de/

http://www.araflora.fr/

http://www.karnivores.com/

http://www.bourbonnature.com/

http://www.tropicaflore.com/

Il en existe des dizaines et des dizaines d’autres bien évidemment…

Ma prochaine mise à jour contiendra un exemple complet d’un agencement de plantes provenant toutes de la même région que celle où vit la Dendrobate qui y habite.